Communiqué d’occupation d’ICI CCN de Montpellier du mardi 30 mars

Nous occupantes et occupants du CCN Montpellier, et Mouvement Unitaire Languedoc Roussillon “Ici on occupe depuis le 12 marsdéclarons que:

A la suite des journées d’actions nationales dites «les vendredis de la colère», une délégation a été reçue au Ministère du travail, aux revendications de notre mouvement , il a été répondu: 

-Concernant la réforme de l’assurance chômage applicable au 1er juillet, la réponse est : «C’est une bonne réforme, il n’est pas question de revenir là-dessus» «Il n’est pas question non plus d’accorder un principe d’année blanche à tous les intermittents de l’emploi». Vous entendez ?

 -Concernant la prolongation de l’année blanche pour les intermittents du spectacle, la réponse est :« Une nouvelle prolongation est une ligne rouge à ne pas franchir, sont plutôt envisagées des mesures au cas par cas ».  Vous entendez ?

-Concernant un plan de reprise de l’activité dans le spectacle vivant, la réponse est : «On va y travailler».  Vous entendez ?

-Concernant un plan pour l’insertion des jeunes, la réponse est «C’est une bonne idée ».  Vous entendez ?

 -Concernant l’accès aux congés maternité, paternité, et longue maladie, la réponse est :«Ce n’est pas de notre ressort»  Vous entendez ?

-Concernant un soutien aux caisses sociales vidées par défaut de cotisations, la réponse est : «On cherche des solutions» Vous entendez ?

Le rapport de force qui s’accroit depuis le début des occupations doit être amplifé. Nous devons être entendu-e-s, nous devons tout mettre en oeuvre pour enrayer le cataclysme social qui s’annonce. Pour nous, chômeurs,chômeuses, pour nous salarié-e.s, pour nous intermittent-e-s du spectacle, pour nous précaires, pour nous générations futures.  Il est plus que temps maintenant. Nous appelons chacun, chacune à prendre la mesure du danger imminent pour chacun, chacune, et à se mettre en lutte et en action de toute urgence! Rejoignez-nous, Aujourd’hui,nous avons cessé d’attendre et nous prenons la mesure du silence et du mépris qui nous sont infligés.

Ce que nous défendons, nous le défendons pour tous.tes!!!

NOUS EXIGEONS :

– L’annulation de la réforme de l’assurance chômage.

– La prolongation de l’année blanche d’une année à partir de la reprise totale du secteur pour les intermittent.e.s du spectacle et son élargissement à tous.tes les intermittent.e.s de l’emploi des autres secteurs tels que l’événementiel, la restauration, l’hôtellerie, le tourisme, les saisonnièr·es…

– Une baisse du seuil d’accès à l’indemnisation chômage pour les primo-entrant.e.s ou intermittent.e.s en rupture de droit.

– Des mesures d’urgence pour garantir l’accès aux congés maternités et maladies pour tous les travailleur·euse·s en emploi discontinu, ainsi qu’aux autrices et auteurs.

– Des moyens pour garantir tous les droits sociaux : retraite, formation, médecine du travail, congés payés…. dont les caisses sont menacées par l’arrêt des cotisations.

– Des mesures d’urgence face à la précarité psychologique et financière des étudiant.e.s.

– L’égalité femme/homme dans les salaires, aux postes de décision, de responsabilité et de direction

– La réouverture de tous nos outils de travail (théâtres, musées, cinémas, établissements d’enseignement artistique mais aussi l’espace public…).

– Un financement du secteur culturel passant par un plan massif de soutien à l’emploi en concertation avec les organisations représentatives.

icionoccupe@gmail.com 0616886870