FOCUS SUR UN SYNDICAT DU SNAM: LE SAM OLR (SNAM INFOS NOVEMBRE)

Patrice Héral Agnès Brengues Sandrine Ros

En 2018, le SAM ONM est devenu le SAM OLR (Occitanie Languedoc Roussillon). D’un syndicat d’entreprise limité aux musiciens de l‘orchestre de Montpellier, il s’est transformé en syndicat régional, avec l’aide active et bienveillante de la Direction du SNAM.

Nous avons tout d’abord constitué un Bureau, et un Conseil syndical de 19 musiciens de l’ONM représentatif des familles d’instruments, mais moins exemplaire en matière de parité: 3 femmes seulement ! Quoi qu’il en soit, après une révision profonde des statuts, le SAM-OLR peut désormais accueillir des musiciens intermittents et enseignants sur cinq départements.

L’effectif a progressé de 50% en 2 ans. De nombreux intermittents ont adhéré pendant le confinement, conscients de l’enjeu, de l’importance d’être fédérés et inquiets pour leur avenir professionnel. Deux camarades ont accepté de devenir les référents de cette branche. Reliés à la BNIMA (1), une passerelle fonctionne entre eux et l’autre syndicat de la Région Occitanie, le SAMMIP, basé à Toulouse.

En revanche, une forte implantation de l’UNSA, notamment parmi les professeurs du Conservatoire de Montpellier, contrarie pour le moment l’essor de la branche locale de l’enseignement.

Conscient que la présence sur internet est indispensable, le Conseil syndical a très vite mis en place un site internet (2) avec l’aide d’un jeune designer montpelliérain. Cette plateforme nous permet, entre autres choses, de relayer les actualités des trois branches et d’indiquer des liens utiles à chacune.

Au sein de l’OONM (3), nous avons 46% de représentativité depuis les dernières élections professionnelles, avec une liste CGT Spectacle qui incluait le collège artistes (l’orchestre dépend du SAM- OLR, le chœur du SFA (4) et le collège agents de maîtrise du SYNPTAC (5). Nous travaillons en bonne intelligence avec les syndicats non-CGT de la Maison, même si nous rencontrons parfois quelques divergences avec l’autre syndicat de l’orchestre, résultat du changement de 2018.

La COVID étant passée par là, la saison qui débute a été modifiée de manière à respecter strictement les protocoles sanitaires en vigueur.CSE et OS n’ont pas chômé pendant et après le confinement pour co- construire avec la Direction les mesures nous permettant de revenir sur scène. Les premiers concerts nous montrent que le public de la Métropole de Montpellier retrouve avec émotion le chemin des salles, ce qui nous rassure beaucoup après ces mois d’inactivité.

Concernant le syndicat en lui-même, la principale difficulté est de convaincre les jeunes du bien-fondé d’être partie prenante d’un syndicat. Ils ont dans l’idée que le fonctionnement d’un syndicat est pyramidal, alors qu’originellement il est puissamment transversal. Pour cela, la pratique de la démocratie et le dialogue doivent être constants… C’est un travail de longue haleine, parfois épuisant, mais quand une équipe est solide et motivée – comme la nôtre ! – les bas des uns sont compensés par les hauts desautres…

… et vogue le navire !

  1. Branche Nationale des Intermittents et des Musiques Actuelles (duSNAM)

2  Le site du SAM-OLR: https://sam-olr.fr

3  Opéra Orchestre national de Montpellier

  • Syndicat Français des Artistes interprètes, fédéré à la CGT Spectacle
  • Syndicat National des Professionnels du Théâtre et des Activités Culturelles, fédéré à la CGT Spectacle

snam.infos n° 75 – 3ème trimestre 2020 – Vie syndicale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.